Imprimer cette page

Une mobilisation spontanée

1er ACTE : ÉTÉ 1998.

Une pétition est lancée en juillet 1998 après que la population ait appris par hasard l'existence d'un important projet d'extension du village, non diffusé jusque-là .
De fait le Conseil Municipal avait décidé une révision du POS dès 1996, puis demandé une étude à l'architecte du Parc du Luberon, sans informer les habitants de ses intentions. La pétition est signée par de très nombreux villageois.

Coupure de presse été 2008

Suite à cette mobilisation spontanée, Montfuron Avenir se constitue en août 1998, d'abord pour exprimer l'émotion et l'inquiétude de ses adhérents - Montfuronais permanents ou saisonniers - devant ces projets de lotissements qui les concernent au plus haut point car ils visent le cœur du village et ses abords immédiats. Mais aussi, puisque l'occasion leur est enfin donnée, de s'impliquer dans toutes les décisions déterminantes quant à l'avenir de Montfuron et de ses habitants ; en se tenant mieux informés des initiatives les concernant, en suscitant le dialogue entre les habitants et les élus.

2008 > … L'AVENIR EN MARCHE…


Page précédente : Activités
Page suivante : Sauvegarder le village et son cœur