Imprimer cette page

Dernières Minutes

oct. 7, 2014

Gaz de schiste en Luberon : une suspension bienvenue, une inquiétude pour le futur


Épisode précédent : Dernière minute du 29 septembre

La ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, a devant l'Assemblée Nationale, lundi 6 octobre, eu des propos fermes et rassurants concernant l'enquête publique en cours pouvant déboucher  sur une recherche et une exploitation du gaz de schiste dans la partie centrale du Luberon : le permis de recherche ne sera pas accordé.

Cette décision sera-t-elle de nature à lever toutes les questions, et calmer toutes les inquiétudes des habitants, des défenseurs de l'environnement, du Parc Naturel Régional lui même?

 

Catégorie : General
Posté par : elise

La ministre devant les députés :

"  La demande de permis exclusif de recherches déposée par cette entreprise ne portait pas sur le gaz de schiste, mais sur les hydrocarbures conventionnels liquides et gazeux. Toutefois, la réflexion que je me suis faite rejoint les propos de M. Pancher. Imaginez que nous laissions une entreprise procéder à des forages. Elle pourra nous dire : « Je n’ai pas trouvé les hydrocarbures traditionnels que je cherchais, mais j’ai foré jusqu’à la roche mère, où je pense que se trouve un peu de gaz de schiste. J’ai procédé à des investissements, ces forages m’ont coûté cher : laissez-moi maintenant provoquer des explosions pour récupérer du gaz de schiste ! » C’est précisément cela que je ne veux pas voir, non seulement dans le parc du Lubéron, mais partout ailleurs ! [.....]

La position du Gouvernement peut donc être résumée en deux points. Premièrement, il est hors de question de procéder aux investigations et aux forages relatifs au gaz de schiste, pour les raisons de fond et les raisons économiques que j’ai évoquées tout à l’heure, à cause des dégâts potentiels sur l’environnement, et parce que le modèle économique de ces forages ne correspond pas à celui dont nous sommes en train de débattre. Deuxièmement, une protection encore plus particulière contre l’ensemble des forages et les perturbations profondes causées par tous types de travaux lourds doit être accordée aux espaces protégés comme les parcs naturels régionaux, dont le cinquantième vient d’ailleurs d’être créé en Bretagne – ce sont des espaces tout à fait remarquables, qu’il faut absolument protéger."

Commentaires et réactions


http://www.leparisien.fr/marseille-13000/prospection-d-hydrocarbures-dans-le-luberon-le-parc-se-rejouit-du-rejet-07-10-2014-4195043.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.fr%2F

http://www.actu-environnement.com/ae/news/gaz-schiste-royal-luberon-parc-naturel-debat-22898.php4

A voir aussi les explications et les arguments du Parc Naturel Régional du Luberon (vidéo)

http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/2014/10/02/parc-du-luberon-l-exploration-du-gaz-de-schiste-refait-surface-562738.html


Page précédente : Le Village de Montfuron
Page suivante : Bulletin "Point de vue" N°32